Logo_icdd_baseline
Loupe

Rechercher


Email:
Mot de passe :

La puissance des idées simples au service de l'intérêt général !


Idea_rse

3
Votez
Vote_plus_offVote_moins_off


"Bonnes nouvelles des conspirateurs du futur", de Michel Godet
Par Antoine Antoine HERON - le 18-11-2011
Bonnes_nouvelles_des_conspirateurs_du_futur

 

Traditionnellement très critique sur la marche des choses" dans notre pays, Michel Godet vient de publier un ouvrage qui tranche avec son ton habituel : c’est un ouvrage faisant la part belle aux initiatives heureuses prises par des personnes qui, souvent contre vents et marées, ont su surmonter les obstacles et déboucher sur des réussites remarquables et "porteuses d’avenir". 

Michel Godet en tire quelques réflexions utiles, dans cet ouvrage de mars 2011, paru chez Odile Jacob…

 

Les "Conspirateurs" et leur initiative :

 

  • Jean-Claude Bouly, créateur de l'ARDAN (Action  Régionale pour le Développement d’Activités Nouvelles), et du Centre National de l’Entrepreneuriat, Institut du Cnam basé en Lorraine et présent aujourd’hui dans 10 régions. Il accompagne les artisans et les petits entrepreneurs dans leur formation à la gestion et à l’innovation ; il exporte sa démarche en Tunisie, au Luxembourg, etc.
  • Jacques Bardouin et Olivier Baussan ont su reprendre des petites entreprises et relancer une activité de distillerie et de valorisation de pantes aromatiques aboutissant à la création de l’Occitane, entreprise ayant pris aujourd’hui une dimension mondiale : 1500 emplois directs et 3500 emplois indirects.
  • Patrick Négaret, Directeur de la Caisse Primaire d’Assurance maladie de la Sarthe a promu dans se département de la Sarthe toute une politique de santé préventive en associant le public à des campagnes d’information sur les comportements alimentaires et les modes de vie. Au global, beaucoup d’économies pour le budget santé.
  • Pascal Pellan, qui a "ressuscité" le Centre de Formation d’Apprentis de Ploufragan dans les Côtes d’Armor, pour en faire un lieu de référence pour les formations supérieures aux métiers de maintenance automobile, aux métiers de bouche et ceux du bâtiment. Son centre est devenu un lieu de référence sur la métamorphose des métiers de l’artisanat, première entreprise de France pour les emplois créés.
  • Pascal Beillevaire, a quitté sa ferme bretonne pour se lancer dans la production fromagère à base de lait cru : il possède aujourd’hui dix-huit magasins à Paris et va en ouvrir à Londres prochainement.
  • La famille Bougro, charcutiers en Vendée, est partie à la « conquête du monde » en créant la société Sodebo (2000 employés) ; son produit phare actuel : la "Pasta Box" imaginée avec les employés pour faire face à la crise.
  • Jean-Pierre Charvoz a attendu la retraite pour se lancer dans production de bars et de daurades dans des conditions de traçabilité et de qualité environnementale exceptionnelles : c’est aujourd’hui la première ferme aquacole française.
  • Jérémy Emsellem a su réunir Internet et les compétences en tricot des grands-mères, créant un revenu complémentaire pour des "retraités auto-entrepreneurs".
  • Denis Clerc, qui  a relevé un véritable défi en lançant une revue économique de gauche, un des leaders du marché aujourd’hui : Alternatives économiques.
  • Michel Pinton, qui en tant que Maire d’une ville de la Creuse, a su renouveler une collectivité territoriale frappée par une tragédie économique et sociale, à Felletin en montant de toutes pièces toute une filière Bois produisant de l’énergie, des cendres, donc de l’engrais, et relançant l’artisanat, etc.
  • Jean-Benoît Portier, à la tête de Faliénor, leader sur le marché des terreaux, près de Saumur, a multiplié par sept le chiffre d’affaires de l’entreprise qu’il a racheté quasiment par correspondance.
  • Pierre Riou, fils d’employé de ferme, sans certificat d’études pour cause de graves problèmes de santé, mais soudain guéri, a trouvé l’énergie pour s’installer comme artisan pour concevoir et fabriquer des doubles vitrages. Il est aujourd’hui à la tête de Riou Glass, numéro deux du marché du vitrage, juste derrière Saint-Gobain.
  • Bachir Kerroumi, aveugle à 17 ans, étranger « sans papiers », a réussi à surmonter ses handicaps pour  vivre et poursuivre ses études à Paris ; il est devenu aujourd’hui responsable du Service économique à la Ville de Paris.

 

…autant d’exemples remarquables de réussite entrepreneuriale !

 

La plupart de ces « bonnes  nouvelles » ont été recueillies lors du groupe de travail constitué de 2008 à 2010 sur le thème de "la créativité et l’innovation dans les territoires".

Principales leçons tirées de ces "cas" :

—> Les facteurs de développement dans un territoire sont d’abord endogènes : si une région s’avère peu développée, elle doit commencer par analyser les raison internes de son faible développement ; le chômage varie du simple au double selon les départements, et dans un même département il varie beaucoup d’un « pays » à l’autre, d’une ville à l’autre…

—> C’est l’activité entrepreneuriale qui crée richesse et emploi ; c’est l’esprit d’entreprise et la prise de risque qui font souvent défaut lorsque les richesses sont acquise par héritage… 

—> Les clés de la réussite : des hommes et des femmes éduqués, épanouis et porteurs de projets « dans un environnement de confiance ».

—> Il faut orchestrer la « contagion des bonnes pratiques » dans les pôles de qualité de vie des territoires.

—> Renforcer l’attractivité des territoires, réorienter les politiques d’innovation , promouvoir la « créativité généralisée ».

—> Aider les créateurs à devenir entrepreneurs.

 



Actions
Coeur Ajouter à mes favoris
Ils ont aimé :
47
17
6

bonnes nouvelles des conspirateurs  bonnes pratiques  innovation  livres  michel godet  synthèse d'ouvrage 

Devenir membre



S'inscrire à la newsletter

Suivez-nous sur Youtube !   

 

Ils nous soutiennent :


 

Logo_powered_by_tinkuy_rse_communaute