Logo_icdd_baseline
Loupe

Rechercher


Email:
Mot de passe :

La puissance des idées simples au service de l'intérêt général !


Idea_rse

2
Votez
Vote_plus_offVote_moins_off


Newsletter n°4 de l'Association ICDD - Mars 2011
Par Antoine Antoine HERON - le 02-11-2011
Logo_icdd_sustainatwork

La présente Newsletter « N°4 » est la première éditée par « l’Association » Innovation Citoyenne et Développement Durable (ICDD).

- Elle fournit les supports qui ont servi à la conférence inaugurale à l’ENSTA le 26 janvier et à la présentation de l’Association : ses objectifs, ses valeurs, ses activités et son organisation.

- Elle présente des éléments recueillis durant ces deux derniers par sa veille sur internet, et propose des analyses d’articles de revues, une note de synthèse sur les questions posées aujourd’hui  sur la gestion des déchets en France, ainsi qu’un compte-rendu de conférence sur les enjeux du changement climatique, de Pierre Radanne, ancien Directeur général de L’ADEME.

- Elle présente une étude sur « les mille et une manières » d’impliquer le personnel dans une grande entreprise.

- Elle rend compte d’une innovation étonnante dont on parlera demain : le « pétrole bleu » provenant de cultures d’algues en Espagne,  procédé parvenu aujourd’hui à un niveau de maturité proche de l’exploitation industrielle.

Ce début d’année  a donc été marqué pour nous  par l’assemblée extraordinaire du 26 janvier qui a permis la création de l’association par adoption des statuts, élection du Conseil d’administration et désignation du Bureau. Un plan de travail 2011 a été adopté prévoyant notamment une conférence de deux jours en novembre prochain : « Les Rencontres de l’Innovation Citoyenne ».

Le même jour se tenait à L’ENSTA, Boulevard Victor, la conférence inaugurale sur le thème « Réinventer l’entreprise par l’innovation citoyenne : une réponse aux défis du développement durable ».

 

Le lancement officiel de notre association a permis d’élargir nos contacts et de multiplier les soutiens, notamment de : Mark Raison (Yellow Ideas), Luc de Brabandere (B.C.G.), Pascal Jarry (Solid Creativity), Guy Aznar (Creafrance), Marc Ullmann (Club des Vigilants), Olivier Dubigeon (expert ISO 26000), Jacques Huybrechts (Entrepreneurs d’Avenir), Philippe Durance (Cnam), Yannick Roudaut (Alternité), Joël Le Gall (expert développement durable), Jacques Brégeon (CHEEDD), etc. Merci à eux !!

 

1. Informations générales ; principaux événements des deux mois.

  • 20 Janvier, Le Forum des associations, à la Cité Internationale de Paris. 

Ce sont trois journées de réflexion, de débat et d'échanges dans une ambiance conviviale pour rassembler le plus largement possible les acteurs associatifs qui construisent ensemble un autre modèle de développement et de société. Plus de 350 inscrits, près de 100 associations représentées, une quarantaine de stands, un espace éditeurs et revues, des prises de paroles dans "l'Agora", etc… Le passage à ce forum nous a permis de développer des contacts avec des associations ou organisations publiques intéressantes, notamment :   

- L’Observatoire national des Agendas 21 : pratiques territoriales du développement durable ;
- L’Association 4D (Dossiers et Débats sur le Développement Durable), présidée par Pierre Radanne ;
- Le CERDD du Nord-Pas de Calais, avec J.F. Caron, son Président, et Antoine Goxe, qui est intervenu sur l’expérience de Loos en Gohelle ;
- La Fondation Sciences Citoyennes ;
- Etc.

Autant d’organisations très pertinentes et agissant sur le sujet du développement durable, et auprès desquelles nous pourrons accéder à de nombreuses informations utiles sur des pratiques remarquables développées en France.

A noter, pour ce qui nous concerne, la présentation très intéressante de la démarche « citoyenne » de Loos en Gohelle (Nord) pour relever les défis du développement durable dans une ville très touchée dans les années 70/80 par l’arrêt des activités des Houillères du Nord.

Cette  expérience en matière de « transition participative » fera sans doute de notre part l’objet d’un approfondissement particulier dans les prochains mois.

 

Devant une cinquantaine de personnes ayant répondu à l’appel de l’Association « Innovation Citoyenne et développement durable », une présentation a été faite, retraçant les grandes évolutions managériales du 20ème siècle (Taylorisme, Fordisme, puis Toyotisme et sa dynamique de progrès permanent et participatif permettant de développer des équipes et des entreprises à « hautes performances »).

Aujourd’hui les questions posées par le développement durable interpellent sur de nouvelles ruptures : non pas « réduire les déchets », mais tout recycler ; non pas réduire le carbone, mais tendre vers le « zéro carbone » ; non pas réduire les seuls accidents, mais tendre vers la suppression des fractures sociales, notamment en inventant des produits et services non plus réservés à ceux qui peuvent se les procurer, mais accessibles au plus grand nombre.

Ces interpellations radicalisent les enjeux d’innovation et nous amènent à développer des attitudes et des méthodes en rupture avec le passé : concevoir différemment, innover différemment, stimuler différemment l’initiative et la créativité de tous les acteurs, à tous les niveaux ; non seulement les acteurs de terrain, mais aussi les experts, les managers, la direction, chacun devant développer des capacités de plus en plus "citoyennes", à la fois au service de l’organisation et au service de la communauté dans son ensemble.

La conférence a été suivie d’une présentation de l’Association « Innovation Citoyenne  et Développement Durable » : son organisations ses valeurs, et ses objectifs pour l’année 2011.

 

 

2. Veille sur Internet.

Nous surveillons, parmi la masse très importante d’informations qui circulent, celles qui sont en rapport plus étroit avec les thèmes que nous travaillons, et notamment tout ce qui touche à l’implication citoyenne sur le développement durable.

Quelques sites spécialisés sont particulièrement observés tous les deux mois, et nous vous donnons, en cliquant sur les liens correspondants,  pour chacun d’eux, les informations plus pertinentes que nous avons recueillies :

-         Vu sur SustainAtWork 

-         Vu sur Entrepreneurs d’Avenir 

-         Vu sur Cleantechrepublic

Ceux qui sont intéressés plus particulièrement par l’éducation à l’environnement et le développement durable peuvent aller voir le site  www.in-deed.org  (en lien avec Deyrolle), où l’on trouve des planches pédagogiques sur le développement durable, comme on en faisait autrefois de semblables, sur d’autres sujets,  dans nos écoles primaires

-         Vu sur www.solidcreativity.com

-      Autres sites à suivre : www.ted.org sur les innovations « bluffantes » et www.leclub.org, l’Université ouvertes des compétences.  

 

 

3. Documentation et bibliographie.

  • Une O.N.G. active et riche de sens pour nous : Ashoka (voir Publication dédiée, avec notamment des « Ashoka fellows » de France).
  • Le Manuel de Transition de Totnes vient d’être édité en français (grand merci à la Belle Province de Québec !), 214 pages, janvier 2011. A acquérir par tous ceux qui veulent approfondir les démarches de transition pour une réduction rapide et participative de nos rejets de carbone. Un exemplaire est disponible auprès de notre association et une publication relate l'expédition sur place pour ICDD.
  • Les fiches ZERI : les traductions en français des fiches de la Blue Economy de Gunter Pauli se poursuivent de façon active, avec l’objectif  de disposer fin mai de 50 fiches traduites et de pouvoir en faire une première synthèse, ainsi qu’une édition pour Septembre.
  • Un ouvrage proposé par J.F. Bau : « Quand le don de soi ne va plus de soi », d’Olivier Vassal, aux Editions  Village Mondial, 200p. :

Voilà trente ans que la mondialisation et le progrès technique se conjuguent pour inciter les organisations à produire toujours plus vite et moins cher. 

Intégration, massification, standardisation sont devenus les maîtres mots de l'entreprise mondialisée. La contradiction entre la recherche d'une adhésion sans faille des salariés et l'incertitude des destins personnels n'a jamais été aussi forte. Il en résulte un phénomène de défiance croissant vis-à-vis de l'entreprise et de ses dirigeants, que la crise actuelle ne fait qu'exacerber. De plus en plus rares sont les personnes qui perçoivent leur travail comme un moyen de réalisation de soi, et l'entreprise comme le lieu d'un projet collectif authentique.

S'en prendre à l'économie de marché et au système en général, c'est renoncer à s'attaquer au vrai problème : à savoir la réconciliation des intérêts de l'individu en tant que consommateur et ceux de l'individu à la fois salarié et citoyen. De ce point de vue, c'est à une révolution des comportements et des façons de faire qu'appelle la période actuelle. Redonner son sens au travail, retrouver la voie d'un projet véritable, s'intéresser aux personnes, remettre les questions de l'éthique, du mérite, de la confiance à leur juste place au-delà de la phraséologie et des lieux communs de surface, ne faire aucune concession à l'air du temps ni tomber dans la facilité...

  • Document : « Ma poubelle est un trésor ». Excellent film sur les déchets : enjeux, et les difficultés auxquelles sous sommes (ou nous allons être) bientôt confrontés.

Synthèse, par J.F. Gelin : Pierre Radanne est une référence sur les questions énergétiques et environnementales sur le plan national et international. Il aborde avec des mots simples, le changement climatique et la problématique énergétique en se projetant dans le XXIème siècle.

 

 

4. Travaux d’approfondissement.

Analyse des « bonnes pratiques du développement durables en entreprise » sous l’angle des « 1001 et une manières d’impliquer les salariés des entreprises », avec notamment un entretien avec  E. Pasquier d'Altran et l'analyse du Rapport Développement Durable du Groupe Altran 2009-2010.

 

 

5.  Vu  « sur le terrain ».

En parallèle au festival, présentation d’innovations remarquables :

--> Le Monde du 29 Janvier : Innovation remarquable en Espagne sur une source d’énergie innovante : les algues et le soleil. Une première application industrielle significative lancée ce mois-ci à Alicante. Les pays prêts à se lancer dans cette technologie prometteuse et le cas de la France, qui a toutes les compétences... mais n’agit sur ce sujet qu’avec 5 ans de retard sur nos voisins espagnols !

En préparation, nous avons une visite d’entreprise profondément engagée de façon participative dans le développement durable, ainsi que la visite d’une collectivité locale impliquée depuis plusieurs années dans une même dynamique.



Actions
Coeur Ajouter à mes favoris
Ils ont aimé :
47
86

association icdd  icdd  innovation citoyenne et développement durable  newsletter  newsletter mars 2011  rencontres de l'innovation citoyenne 

Devenir membre



S'inscrire à la newsletter

Suivez-nous sur Youtube !   

 

Ils nous soutiennent :


 

Logo_powered_by_tinkuy_rse_communaute